Um6ien

Au cœur de l’imaginaire transcendant

Quelques outils pour développer l’imagination des enfants

 

Depuis toujours, l’imaginaire côtoie l’être humain petit ou grand. C’est un univers «pas pour de vrai», pourtant il est indispensable…

Pour commencer

Nous recensons classiquement deux types d’imagination :

  • L’une est passive ou reproductrice correspondant à la représentation mentale d’une image déjà vue et présente dans la mémoire.

 

  • L’autre est active ou créatrice mettant en jeu la productivité libre et aboutissant à quelque chose de complètement nouveau. C’est à cette dernière que nous nousy intéresserons particulièrement.

 

Solliciter l’imagination pour créer

À quelques kilomètres de là, la neige couvrant le sol que Miss. Hamswerth observait à travers de ses lunettes rondes étincelait beaucoup trop à son goût. Elle s’en approcha d’un air interrogateur mais se figea soudain sur place avec une grimace de stupéfaction. De minuscules cristaux se détachaient de l’étendue couche blanchâtre et s’élevaient lentement dans le ciel. A cet instant, une voix moqueuse résonna à son oreille.

  • Ses lunettes vous rendent extraordinairement laide. Ricana la voix. Miss. Hamswerth toucha son oreille l’air troublé.

Bientôt, elle sentit les extrémités de ses doigts s’engourdirent contre son lobule qui, à son tour, prit une teinte bleuâtre. Un magnifique flocon harmonieusement structuré en hexagonale se collait là comme une perle de boucle d’oreille ornée de strass.  

C’est à travers un bloc de cristal qu’elle put l’apercevoir ornant son lobe dégarni et virevoltant sur place pour lui murmurer une nouvelle fois à l’oreille. Paralysé sur le sol de cette neige, ces quelques paroles lui effleuraient les tympans prise d’une onde de choc.

Entendre un flocon de neige lui parler l’avait proprement frigorifié mais ce n’était rien comparé à ce qu’elle avait ressenti quand un soi-disant chevalier avait jaillit du miroir de glace pour lui serrer la main…

Laisser parler son imagination est là une des premières caractéristiques d’un conte. La construction du récit imaginaire devient alors fruit de l’imagination. Par exemple, l’image d’un flocon de neige qui parle découle d’un monde fictif et demeure uniquement dans mon esprit. Ici, en partant de la représentation d’un objet connu « flocon », l’imagination lui a ajouté une nouvelle propriété : la parole. Une nouvelle image ce dresse alors.

Mais l’imaginaire n’en reste pas là, celui-ci peut se matérialiser tant à travers l’écriture que dans le geste d’un styliste, d’un cuisinier, d’un chorégraphe ou dans la composition d’une mélodie. Il est alors source de création. Et plus encore, nous pouvons nous rendre compte que l’imagination a permis de développer le monde au fils du temps. Certaines personnes ont alors imaginé des choses nouvelles qui ont permis de transcender les enjeux de notre société et les situations de crises, et ce avec peu de ressources. Leur imagination c’est ainsi concrétiser dans la réalité, créant des solutions face à l’inconnu et faisant de notre planète un endroit meilleur pour vivre.

« En temps de crise, l’imagination est plus important que le savoir » – Albert Einstein

Éveiller l’imagination chez l’enfant

Nos plus jolis souvenirs d’enfance, ce sont souvent toutes ces activités ludiques où notre créativité était à l’œuvre, déployant alors notre imaginaire.

 

L’enfant est doté de curiosité et d’une grande soif de découverte envers son environnement, et ce depuis sa plus tendre enfance. Il veut toucher, goûter, sentir, voir… Puis aussi imaginer !

Dès lors, les parents peuvent être amenés à se poser ce genre de questions : « Mon garçon a une imagination débordante ! », « Mon enfant a un ami imaginaire, est-ce normal? »… Mais pas d’inquiétude ! L’imagination de l’enfant joue un rôle clé notamment dans son développement cognitif et affectif, mais non seulement, c’est d’elle qu’il va apprendre à se construire et à développer sa personnalité.

C’est pourquoi aider l’enfant à développer son imagination est si important. Surtout aujourd’hui où les outils numériques occupent une place prépondérante dans notre quotidien et empiètent sur des activités demandant un réel effort d’inventivité.

 

Alors par quels moyens pouvons-nous stimuler l’imagination de l’enfant ?

  1. Encourager son imagination : le soutenir dans ses activités lui permettra d’aller au bout de sa démarche créativetout en développant le sentiment de « confiance en soi », il continuera alors à expérimenter par lui-même de façon insouciante et à oser tester de nouvelles choses.

 

  1. Laisser place au jeu : « Le jeu est une activité sérieuse, essentielle pour l’enfant. Il est au centre de sa vie. En effet, c’est en jouant que l’enfant construit, découvre, apprend, grandit, s’ouvre à l’univers qui l’entoure, tout en élaborant son monde interne. Le jeu procure du plaisir tout en permettant des expériences à tous les niveaux : affectif, émotionnel, social, cognitif, moteur et langagier. »(JaquetTravaglini, Caffari-Viallon, & Dupont, 2003, p. 100). Par exemple, nous pouvons spécialement citer le jeu symbolique ou du « faire semblant » dans lequel l’enfant invente des scénarios ou même reproduit des situations du quotidien.

 

  1. Lui raconter des contes merveilleux : cette activité rend l’enfant plus créatif et curieux qu’il ne l’est déjà tout en contribuant à son développement langagier, à sa compréhension de la lecture, à sa capacité d’écoute et de concentration.

 

Voici quelques exercices pour stimuler l’imagination au moment de la lecture :  

  • Montrez-lui les illustrations…il peut inventer l’histoire autour des images.
  • Proposez à l’enfant d’imaginer la suite de l’histoire lorsque celle-ci arrive à sa fin. S’il n’y arrive pas, montrez-lui l’exemple.
  • Parlez du récit ensemble. Par exemple, vous pouvez lui dire : « Je me demande ce qui va se passer maintenant » ou « Que va faire la petite fille à ton avis? ».

 

  1. Utiliser l’ennui comme tremplin vers l’imagination : c’est lorsqu’il n’a rien à faire que l’enfant parvient à imaginer son propre jeu et à poursuivre ses processus de pensée à la recherche de nouvelles idées.C’est un moment qui va lui permettre d’aller puiser en lui-même.

 

Au final…

Si nous sommes capables de pousser les enfants à développer leur imagination et donc leur potentiel créatif, alors il est évident qu’ils pourront un jour transcender leur réalité et émerger l’innovation afin de bâtir un monde meilleur.

 

Boutaina Benahmed

Boutaina Benahmed

Orthophonie UM6SS
1er prix d'innovation de la FSTS 2019
Rédactrice en Français
Responsable communication et réseaux sociaux

Suivez nous

Entrez en contact.