Um6ien

Le Docteur House Français

Qui est Philippe HUMBERT ?

Docteur et Professeuur, Philippe Humbert est né le 2 janvier 1959 dans la ville de Besançon.

Professeur de dermatologie à l’université de Franche-comtéet Chef du département dermatologie, maladies sexuellement transmissibles, explorations fonctionnelles, allergologie au CHU Besançon.

Phillipe est aussi directeur du laboratoire d’ingénierie et de biologie cutanées et est multi-spécialiste d’où l’appelation du Docteur House français.

Nous avons eu l’honneur de recevoir le Professeur et Docteur Philippe HUMBERT au sein de notre Université et nous en avons profté pour lui poser quelques questions retraçant un formidable parcours.

Ces lignes là nous démontrent de ce dernier.

  • Que représente la médecine  pour  vous, un rêve d’enfance peut-être ?

La médecine c’est une passion et effectivement c’était un rêve d’enfant. Quand j’avais environ quatre ou cinq ans, je voulais sans cesse accompagner mes parents dans les cliniques.

Ils allaient voir des amis qui avaient des enfants malades pour leur rendre visite.

D’ailleurs c’était l’odeur de la clinique qui me fascinait particulièrement. Pour moi, cet environnement m’intriguait…J’étais curieux de ce que c’était d’être un médecin.  

  • Comment avez vous pu faire plusieurs  spécialités  à la fois, en d’autres mots, quel a été votre parcours ?

Je suis tombé corps et âme pour la médecine interne. J’ai eu la chance d’avoir Professeur Dupont comme ancien patron, un être extraordinaire.

En fait, à un moment je m’étais dit que je n’allais pas faire carrière à l’hôpital, il me fallait donc une spécialité où je pourrais faire de la médecine interne mais appliquée.  

J’ai eu donc le choix entre gynécologie ou dermatologie et j’ai fini par choisir la dermatologie pour son côté chirurgical et les diagnostics de la médecine interne

Ensuite pour ce qui en ait de l’endocrinologie, j’ai suivi des cours pendant 3 ans, les mêmes cours que mes confrères endocrinologues de ville et j’ai obtenu le diplôme.

L’oncologie, elle je l’ai acquérit par mon expérience pratique en tant que chef de service hospitalier.

  • Comment aviez-vous l’idée de rédiger un livre que vous avez nommez « Avez-vous un bon médecin « ?

Ce livre je voulais le rédiger depuis longtemps, parce que j’avais cette idée-là ainsi que des conseils aux médecins et jeunes étudiants en médecine et puis surtout à la population.

Pour que ces derniers comprennent ce qu’est véritablement un médecin. J‘avais en quelque sorte le besoin de léguer ce que j’avais appris… Etant donné que j’avais pris des notes toute ma vie, tout ce qui me restait après, était de les développer et de les mettre au propre. 

  • Quels sont vos projets d’avenir : un autre livre, peut être ?

 En effet, j’ai un prochain livre qui va sortir le 13 février intitulé « Les signes qui parlent de vous »

Un médecin, en regardant une personne, peut savoir par exemple s’il a eu des antécédents de syphilis, on peut savoir s’il a une sarcoidose parce qu’il a une paralysie faciale ; bref, ma visée est de montrer qu’ils existent des signes parlants qui racontent l’histoire du patient.

 Et peut-être, dans un futur proche, j’aurais un autre livre du nom de « Des petites histoires d’un Carabin »

Car voyez-vous, dans la vie d’un étudiant en médecine et d’un médecin ; Il s’est passé des choses troublantes et étonnantes que ça soit avec des malades ou des confréres.

La médecine, d’ailleurs, est une carrière jalonnée d’évenements fascinants qui valent la peine d’être racontées.

Des  conseils  pour nous, futurs  médecins ?

Beaucoup de travail, apprendre, apprendre et apprendre, sous un rythme régulier. Retenir les choses telles qu’elles sont enseignées et ne pas s’embarrasser l’esprit des choses qui vont évoluer dans le temps.

Une chimiothérapie vraie aujourd’hui, ne sera plus la même dans cinq ans.

Il faut essayer de ne pas s’encombrer l’esprit avec ce qui sera inutile, la pratique clinique, elle, sera toujours vraie ainsi que les grands traitements.

Cependant, pour ce qui en est des détails d’une spécialité, ces choses là sont en perpétuelles évolution et renouvellement.

Ghita Bendani

Ghita Bendani

2ème année médecine générale UM6SS
Rédactrice en chef en anglais et
Français (2018-2019)
rédactrice en chef en français (2019-2020)
Rédactrice en français et anglais
Gagnante du prix franciades 2017
Gagnante concours des jeunes journalistes pour l’environnement 2017
Gagnante concours HEM : graine de citoyen des joutes oratoires édition 2018

Suivez nous

Entrez en contact.