Um6ien

Hygiène-bucco dentaire : situation du Maroc

L’hygiène bucco-dentaire regroupe l’ensemble des pratiques prophylactiques permettant l’élimination de la plaque dentaire. Celle-ci se dépose naturellement au niveau des dents et des gencives, après un repas ou une collation. Toutefois ne pas s’en défaire, à l’aide de l’action mécanique de la brosse à dents renforcée par l’action chimique du dentifrice, mènerait inéluctablement aux maladies carieuses et parodontales.

Des études réalisées par l’OMS ont montré que 60 à 90% des enfants scolarisés, tandis que près de 100% de personnes adultes dans le monde, ont des caries. En outre, 10 à 15% des adultes souffriraient de parodontites sévères (Donnée basée sur 80 études réalisée sur 30 pays).

    Si les résultats au niveau mondial sont inquiétants, ils le sont davantage au Maroc.

Les principes d’hygiène bucco-dentaire sont loin d’être convenablement appliqués dans notre pays, cela se reflète alors sur la santé orale de bon nombre de nos compatriotes.

En effet, la carie dentaire toucherait plus de 81,8% des enfants de 12 ans, 86,67% des adolescents de 15 ans et 91,8 % des adultes entre 35 et 44 ans.  En ce qui concerne les maladies parodontales, elles atteindraient 2,2% des enfants âgés de 12 ans et 79,2% des 35-44 ans. (Source : aujourdhui.ma)

Cette situation alarmante s’expliquerait par le faible niveau socio-économique d’une majeure partie de la population, ainsi que par la faible prise en en charge des soins dentaires par les assurances. Et pour cause, leurs couts sont relativement élevés et sont piètrement remboursés car les dents sont plus assimilées au domaine de l’esthétique. Ainsi, la santé buccale ne serait pas perçue comme une priorité par les personnes à faibles ou encore moyens revenus tandis qu’elle ne serait pas mise au même piédestal que les autres soins médicaux.

Néanmoins, ce manque de considération pour la cavité orale est une grave erreur puisque les pathologies qui s’en rapportent aboutissent à des conséquences plus sévères. Celle-ci entraineraient alors des pertes dentaires partielles voir même totales chez les sujets à risque qui se traduiraient par des troubles fonctionnels et esthétiques. Ils causeraient ainsi la détresse du malade sur les plans physiologique et psychologique.

    Par ailleurs, en réponse à cette situation critique, de nombreuses associations ont vu le jour au Maroc. Elles ont pour but d’informer nos concitoyens sur l’importance de l’hygiène bucco-dentaire à travers des campagnes de sensibilisation, ainsi que de montrer les bons gestes à reproduire pour prévenir les affections dentaires et parodontales.

C’est dans cette perspective que les étudiants en médecine dentaire, de l’Université Mohamed VI des sciences de la santé, ont décidé de contribuer à leur échelle par de la leur.

Créée en 2018, UM6SS SMILE CREATORS ASSOCIATION ou USCA est une association dédiée aux futurs médecins dentistes. USCA a vu le jour de manière à créer un espace d’échange neutre et positif.

Sa mission : Développer les compétences personnelles et professionnelles des futurs médecins dentistes sur divers aspects afin de les encourager à devenir des membres actifs de la société au niveau national et international. Ainsi, elle impliquerait les étudiants dans la vie associative, culturelle et humanitaire.

Pour conclure, son approche s’inscrit dans une optique globale, celle d’offrir à notre pays non seulemnt des praticiens compétents mais aussi des individus créatifs, intègres, ouverts au monde.

Ecrit par : Myriem Idrissi Lahssini et Zineb Idrissi Kaitouni

Zineb Idrissi Kaitouni

4ème année médecine dentaire
Membre de l’UM6SS SMILE CREATORS ASSOCIATION
Rédactrice en français

Suivez nous

Entrez en contact.