Um6ien

Chère Télémédecine : tu es la bienvenue au Maroc

C’est sans doute parce que la médecine a progressé très lentement pendant des millénaires, qu’on a bien dû appeler les malades des patients

Le tour du chat en 365 jours – Philippe Geluck

La médecine n’a cessé d’évoluer depuis le début du 20 ème siècle. Grâce à la convergence graduelle  du système de santé vers l’efficacité et l’optimisation de l’ensemble des phases de prise en charge du malade, le temps d’attente des patients est enfin réduit.

Nombreuses sont les questions posées en concernant le diagnostic, le traitement et la sécurité du malade. Et l’ingénierie œuvre continuellement afin d’apporter les réponses nécessaires, créant ainsi une vague d’innovation sans précédent ; une vague qui assure le progrès de la médecine. C’est dans ce climat d’évolution impressionnant qu’une nouvelle vision de pratique médicale a vu le jour. Une vision ambitieuse qui vise á mettre fin aux problèmes en relation avec la distance séparant médecin et patient : la télémédecine.

« La télémédecine est une forme de pratique médicale à distance utilisant les technologies de l’information et de la communication. Elle met en rapport, entre eux ou avec un patient, un ou plusieurs professionnels de santé, parmi lesquels figure nécessairement un professionnel médical »

Code de la santé publique Français

D’ici quelques d’années, adieu les longues heures passées dans la salle d’attente des médecins. La carte démographique médicale se verra radicalement altérée grâce au TIC (Technologie d’Information et de Communication). Les médecins sans frontières travailleront en collaboration avec des ingénieurs sans frontières pour mener à bien des télé-caravanes médicales. L’ère de la médecine futuriste, nous le vivons aujourd’hui.

Je citerai une classification des services que pourrait rendre la télémédecine :

La question qui se pose est : La télémédecine est-elle équivalente à la pratique normale ou est-elle moins efficace ? Quels dangers potentiels peut–elle avoir sur le patient ? Le risque pris est-il tolérable ?

Il faut savoir que la reproduction par la télémédecine d’une présence médicale physique nécessite la prise en considération de toutes les dimensions en jeu. Notamment la dimension psychique, clinique, émotionnelle et sociale.  La complexité qui caractérise ce nouveau système de santé,  fait de son intégration dans le programme d’étude des futurs médecins de l’UM6SS une mesure nécessaire. Après tout, nos promotions doivent être prêt aux enjeux de la médecine 2.0, il serait donc très bénéfique de commencer des simulations de séances de télémédecine ; un premier pas vers la formation de médecins internationaux qui seront en mesure de prendre en charge des patients de partout dans le monde grâce à leur maitrise de cette nouvelle discipline.

En ce sens, la télémédecine n’est pas simplement un acte médical à distance : c’est une nouvelle pratique médicale à inventer.

Ce nouveau modèle de pratique médicale concernera tous les acteurs de santé, en commençant par les ingénieurs biomédicaux qui sont amenés à veiller sur la concrétisation technique de la télémédecine. Grâce à eux, il se peut que la télé-auscultation voie le jour via le stéthoscope connecté, différentes constantes (FC, SPO2, PNI, T, …) vitales pourront être mesurés á distance par le biais de bracelets ou d’une smart watch par exemple. En résumé, ce sont les artisans de la télémédecine et les soldats œuvrant au backstage de cette nouvelle identité de médecine.

J’imagine que ce concept atteindra également les pharmaciens à un moment donné. Ordonnances numériques, pilule connectée, télémesure, livraison automatique des médicaments … Je sens que la télésanté nous dévoilera beaucoup de surprises, et ce dans le futur proche.

La Télémédecine a plusieurs avantages : elle peut être appliquée dans des zones éloignées telles que les communautés rurales ou les régions victimes d’une quelconque catastrophe naturelle qui aurait besoin d’être approvisionnée en soins médicaux dans l’urgence et ce sans que la destruction de l’infrastructure routière entrave cette aide cruciale.

La Télémédecine intègre également un côté de protection clinique contre les infections nosocomiales, qui mettent en danger les patients et les professionnels de santé. Elle lutte contre la désertification médicale, autrement dit, les hôpitaux ruraux qui ne peuvent pas assurer la présence permanente des médecins spécialistes pour causes démographiques, géographiques ou économiques.

La télémédecine est sans doute l’une des réponses à cette problématiques, à condition de mettre en place une solution adaptée à la situation marocaine. Pour cela il est indispensable de dresser une stratégie compréhensive, allant de l’infrastructure (connexion à haut débit partout au Maroc, les télé-dispositifs adapté à ce type de prestation de soin), en passant par la formation du personnel médical et technique, la mise au point sur le modèle organisationnel ainsi que le modèle économique ( Rémunération des professionnels de santé, remboursement des patients …) pour enfin atteindre l’intégration cruciale de l’aspect juridique et déontologique.

Au Maroc depuis 2017, la télémédecine marocaine a commencé à prendre forme, sous la direction de notre université UM6SS et de la FCKM (Fondation Cheikh Khalifa Ibn Zaid Maroc). Le 20 Avril 2018 une table ronde á été organisée au site de la ligue Arabe sous le thème « Télémédecine : Enjeux, Responsabilité et Ethique » durant laquelle des personnalités reconnues ont fait part de leurs propos notamment M.Azzedine El Mountassir Billah, ancien PDG de l’Agence de Règlementation des Télécommunications et Directeur actuel de la FCKM , au côté d’une longue liste de personnes pesantes dans le secteur de la santé au Maroc et en France.

Aussi, la société marocaine de télémédecine a vu le jour récemment. Il s’agit d’une association dont  l’objectif et de mettre en place une infrastructure technologique pour le développement des activités de télémédecine au profit des populations des zones rurales et enclavées. C’est en 13 juin 2018 que l’assemblée générale constitutive á été tenue. Il est à noter que l’UM6SS est membre du conseil d’administration, une initiative très significative qui démontre l’intérêt que porte notre université pour la télémédecine.

Enfin, c’est un honneur d’appartenir à l’institution qui est entrain de réinventer la santé au Maroc, en pilotant ce projet ambitieux qui bientôt fera de la problématique d’accès aux soins au Maroc un passé enterré.

Oussama Lakhsaissi

Oussama Lakhsaissi

Ingénieur Biomédical
CEO & Co-Founder of Moroccan Biomedical Technology Company
Co-Founder of Happydoc
& Membre fondateur de l'Um6ien

Suivez nous

Entrez en contact.